samedi 25 octobre 2008

Lanterne Rouge - A l'aube du dernier jour LP (1986)

L'album "A l'aube du dernier jour" d'un excellent groupe Oi lyonnais : Lanterne Rouge. Production très moyenne mais largement palliée par l'énergie que dégage le groupe. On a beaucoup reproché à ce groupe quelques relents patriotiques (écouter en particulier le titre "France"). Noter également que certaines personnes qui s'empressent de hurler au loup à la seule lecture des titres des chansons ont dû être passablement heurtées par le titre "Race bâtarde". Ce titre (écoutable ci-dessous) est en fait une référence au "All Cops Are Bastards" des 4 Skins, et l'introduction à la basse est un clin d'oeil à ce titre. Il ne s'agit donc pas d'une chanson prônant la supériorité de la race blanche, mais bien d'un petit brûlot destiné aux hommes en bleu, et qui nous gratifie au passage d'un très joli refrain 8-)).

Téléchargement / Download : Lanterne Rouge LP

Quelques titres à écouter :



Bon téléchargement, bonne écoute
Cordialement, Xav

13 commentaires:

jolicoeur a dit…

Mon avis c'est que les paroles de France sont bien puantes mais que la zik par contre est excellente. C'est un peu comme le Lp de Warrior kids, j'arrive pas à écouter l'ensemble juste à cause d'un ou 2 titres.
Et les skins de Lyon avaient sinistre réputation. D'ailleurs on voit Mouton sur les photos à l'arrière, qui était parait il un "chef" de bande.

Anonyme a dit…

Merci. Cela faisait longtemps que j'avais envie d'écouter ca.

Anonyme a dit…

c'est du n'importe quoi ces commentaires!
il n'y a jamais eu de chef de bande chez les skins lyonnais, surtout pas Mouton que je connais bien pour l'avoir fréquenté durant toutes ces années...d'ailleurs la crew Lyonnaise de Lanterne Rouge qui les accompagnait dans les concerts et les bars était composé de punks, skins , métaleux et de quelques rockers. Tous ces gens se respectaient, ce qui nous différenciaient des autres villes.

Anonyme a dit…

tjrs et encore du n importe quoi..la chanson france a ete ecrite par un pote qui trainait avec les lanterne et qui etait...yougoslave.On peut aime son pays(comme sa ville ou son quartier)sans etre NS. A lyon, notre force etait justement de n avoir aucun chef et les lanterne etaient apos donc arretons les fantasmes des "guerriers du clavier"

Anonyme a dit…

tous a fait d accord moi je faisait partie des potes a mouton moineau le rotdt ect ect
on pouvait tres bien se retrouver dans un plan hardeux, comme dans un concert punk con aimait bien en plus avec des mods , rock ab ,ou autre en suite une bonne bringue et tous le monde respectais tous le monde se melangeai par affiniter ce n etait pas un chef de bande.

grossebourse a dit…

EXTRA ! La puissance du groupe, impressonant. Je pense que c'est le meilleur groupe de oi que j'ai écouté jusqu'a présent. La chanson "vivre" est un pur joyau.

la-cantatrice-chauve a dit…

Eh ben Grossebourse, ton enthousiasme fait très plaisir ! Heureux que ça te plaise !

Cordialement, Xav

Anonyme a dit…

si tu connais mouton,moino etc... c est que l on se connait!!aaaaaaaaa! la belle epoque!!!

Anonyme a dit…

Belle époque certes!...mais la scène Lyonnaise si petite soit-elle est toujours présente..ce serait bien de ressortir vos docs et d'honorer par votre présence les concerts de ceux qui se bougent le fion pour organiser...enfin j'dis pas ça pour tout le monde ya encore des anciens qui trainent encore un peu ;)

Kiki "keep the faith"

emmanuel a dit…

Grosse erreur joli coeur,
J'ai connu mouton punk avec une crête et un perfecto clouté (tête de mort du Blitz dans le dos). Ensuite, après de nombreux voyage à Londres, il a viré skin, mais pas bêtes et méchants. Non, plutot un rude boy, amateur de musique trojan.
Comme c'était un des premiers skins de lyon (le premier était Hernandez), et qu'il était taillé comme une armoire, tout le monde pensait qu'il était une sorte de chef : connerie. Certes, c'était un meneur, et c'est surement grace à lui et des gars comme le Pouille, Moule, requin,... que les mouvements punks et skin cohabitait à Lyon. Les parigos étaient dépassés, ils ne comprenaient pas. En fait, il suffisait d'avoir une grosse dégaine, d'être branchés zic OÏ, punk ou ska, et tout se passait bien. Pour les anciens, rappelez vous les bars comme le Corse, La remise et sur la fin la Passerelle. Tout le monde était mélangé : skin, punk, mods, hardos,... Il y avait même un noir (Kiki), un arabe (Moussa), un juif (Moïse).
Bien sur, au milieu du tas, il y en avait deux trois un peu fachos. Mais ils nous faisaient plus rire que peur.
Quant aux lanternes Rouges, c'était un groupe OÏ sans grand talent, mais les gars étaient sympas (je me rappele surtout du bassiste (Pépin).

A+

Thomas Perrodin a dit…

Pour vous dire que mon oncle Pépin est décédé début février.
Et oui ça sentait la belle époque.

Anonyme a dit…

hommage a pepin ce jour!1 an deja!

Anonyme a dit…

@jolicoeur, je connais les Warrior Kids et je peu t'assurer qu'ils étaient/sont loin d'être ambiguë, leur premier guitariste s'appelé Karim et ils ont eu des soucis avec d'autres skins moins cérébré justement à cause de ça....Pour avoir fréquenté quelques anciens de cette période, pour la plupart le coté FAF c'était juste de la provoc extrême, la plupart en sont revenu, la plupart des Skins de cette époque étaient des voyous avant tout!...Je suppose que tu parles de "nouvelle jeunesse" pour les textes, moi j'aime bien les paroles craignos et pourtant j'ai des origines qui font que je suis loin d'être un bon aryen!